Savez-vous comment déléguer efficacement?

2 minutes à lire
Conseils

Image
Pas toujours facile de confier certaines tâches à des collaborateurs ou à des collègues, de céder le contrôle d’une tâche ou d’un dossier sans une certaine appréhension. Vous avez pourtant tout à gagner à déléguer. Explications.

Dans une de ses publications sur LinkedIn, Geneviève Dicaire, coach professionnelle et formatrice agréée, explique avoir appris à déléguer parce qu’elle en avait assez des interminables heures de travail, du stress qu’elle vivait et des conséquences que cela pouvait avoir sur les membres de son équipe.

Résultat : son indice de bonheur au travail est monté en flèche. Ce qui a eu pour effet de faire aussi grimper son efficacité et d’influencer positivement toute son équipe. Bien entendu, il y a toujours des risques à confier certaines de ses tâches à d’autres personnes, mais les avantages de la délégation sont bel et bien réels.

Comme l’explique la conférencière, en plus de vous permettre de vous donner plus de temps pour réaliser des tâches plus significatives, le fait de déléguer diminue considérablement votre stress, vous permet de moins travailler, d’augmenter votre niveau d’énergie et votre disponibilité pour faire avancer votre carrière.

La méthode que propose la formatrice pour apprendre à déléguer efficacement est essentiellement basées sur deux conditions clés. Regardons cela de plus près :

La confiance. Le premier élément sine qua none à une délégation efficace est d’être en mesure de jeter du leste et d’accorder sa confiance à une autre personne que soi-même pour accomplir une tâche. Geneviève Dicaire suggère de répondre à quelques questions simples pour vous aider à cheminer comme Qu’avez-vous à gagner en déléguant davantage et Que perdez-vous à déléguer? Faites le test!

La clarté. La deuxième condition qui favorise une délégation profitable s’avère sans aucun doute la clarté de votre

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter