Recrutement l'été : oui ou non ?

3 minutes à lire
Recrutement

Image
Quand le soleil estival pointe le bout de son nez, les employeurs savent que les départs en vacances ne sont pas loin avec des heures à combler…Mais est-ce vraiment difficile de recruter durant l'été ? 

Bureaux vides, collègues en vacances, clients absents. Tout cela rime avec la période estivale, qui cause généralement un ralentissement des activités dans les entreprises. Les étudiants représentent une ressource disponible pour combler certains postes, mais la pénurie de main-d'œuvre qui s’est fait ressentir ces dernières années au Canada complique la tâche des employeurs.   

Main-d’œuvre étudiante


Pour payer ses frais de scolarité à venir ou s’offrir des vacances dans les Caraïbes, nombreux sont les étudiants qui se cherchent un emploi au cours de la période estivale. Ils viennent donc combler, en partie ou en totalité, les besoins de main-d'œuvre au cours de l'été. « Les mères de famille prennent souvent des congés durant l'été, mais les étudiants comblent leurs postes », confirme la cheffe d'équipe d’une agence de placement située à Montréal qui préfère garder l’anonymat. Le constat est cependant différent pour Marc-André Girard, qui travaille pour l’agence de recrutement montréalaise Idéa : « Je ne dirais pas que le recrutement est plus difficile l'été, mais c’est plus laborieux ».   

La crise accentue les problèmes de recrutement 


« C'est sûr que rien n’est facile en période de pénurie », déclare la cheffe d'équipe. En effet, une pénurie de main-d'œuvre sévissait déjà au Québec jusqu’en mars 2020, date d'entrée en vigueur des mesures de confinement, et elle continue d’avoir des effets dans certains secteurs d'activité nécessitant des compétences spécialisées malgré la recrudescence du taux de chômage. La principale cause de cette situation serait liée au vieillissement de la population active, qui réduit le bassin de travailleurs disponibles et accroît les besoins dans certains secteurs, d'après la Revue Gestion publiée par l'université HEC Montréal.


Une occasion de perfectionner son processus de recrutement 


M. Girard explique que l’une des solutions adoptées par l’agence Idea pour aller chercher des candidats durant l'été est le recours aux médias sociaux. Cette démarche peut s’expliquer par la catégorie d'âge des candidats qui se cherchent un emploi à l'aide de l’agence. « La tranche d'âge de nos candidats se situe entre 25 et 35 ans », déclare-t-il.

D’autres méthodes peuvent également être mises en place pour favoriser le recrutement durant l'été. Voici quelques exemples issus d’une agence de recrutement en info

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter