5 façons de calculer un budget en cybersécurité

3 minutes à lire
Conseils

Image
Combien un bureau ou une entreprise, quelle que soit leur forme ou leur taille, doivent-ils dépenser pour leur cybersécurité ? Voici cinq manières de de le calculer !

Actuellement, l'investissement en cybersécurité des entreprises se situe en moyenne entre 5,6% et 20% du total de leurs dépenses informatiques, selon un article publié sur le site de Maureen Data System (MDS), une entreprise de consultation en technologie. 

Par exemple, si une entreprise de 40 personnes débourse 3 000 dollars par mois chez un fournisseur de services informatiques, ceci impliquerait que son budget en cybersécurité soit de 168 à 600 dollars par mois.

Mais pour savoir plus précisément comment déterminer le montant à investir en cybersécurité, il existe des critères et des conseils qui peuvent orienter les décisions de chaque structure.

1. Faire une évaluation des risques 


Bien que les responsables d’une entreprise doivent s’assurer de sa cyberprotection, la valeur monétaire de la cybersécurité n’est pas toujours équivalente à sa valeur réelle. C’est en particulier le cas dans les TPE et PME, où les budgets sont restreints. Effectuer une évaluation des risques de base peut alors constituer un bon moyen de déterminer les besoins de chaque structure en matière de cybersécurité. 

2. Une grande entreprise, un plus grand budget 


Beaucoup de facteurs influencent les décisions en termes de budget au sein d’une entreprise. Ainsi, les investissements en cybersécurité dépendent avant tout de la taille de l’entreprise et du secteur d’activités dans laquelle elle évolue. En effet, plus l’entreprise gère d'opérations importantes, plus la sécurité informatique est nécessaire.

3. Des données sensibles nécessitent plus de sécurité 


La fuite de données, ce n’est plus un cas isolé ! Plusieurs entreprises de renom font les manchettes depuis quelques années à cause de cyberattaques ayant entraîné la divulgation des données de leurs clients ou fournisseurs. De ce fait, la protection de ces mêmes

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter