Chasseur de têtes ou recruteur ?

3 minutes à lire
Conseils

Image
Un recruteur et un chasseur de têtes comblent tous deux des emplois, mais leurs méthodes, leurs ressources et leur influence sont différentes. Apprenez à mieux les connaître !

Il existe de nombreuses similitudes entre ce que les recruteurs et les chasseurs de têtes font au quotidien, et c’est ce qui explique pourquoi certaines – ou plutôt beaucoup –  de personnes ont du mal à les distinguer.

Pourtant, leurs métiers sont vraiment différents. Par exemple, le chasseur de têtes est souvent engagé pour trouver des profils spécialisés et difficiles à trouver sur le marché, tandis que le recruteur est surtout sollicité pour trouver des candidats au profil plus standard.

Leurs méthodes de travail ne sont également pas les mêmes. Le chasseur de têtes a une approche plus audacieuse qui peut à tort le faire passer pour quelqu’un qui veut placer à tout prix des candidats afin de pouvoir toucher une commission. Alors que la stratégie d’un recruteur, plus traditionnelle, peut à première vue être plus rassurante. Pourtant, son rôle et son implication auprès des candidats seront en réalité moins importants et avantageuses que ceux d’un chasseur de têtes.

Alors, pour démystifier ces deux métiers, suivez le guide !

Que font les chasseurs de têtes ?


Les chasseurs de têtes sont des personnes qui accompagnent les candidats et les entreprises qui recrutent tout au long du processus d’embauche. Les entreprises font appel à eux pour gagner un temps précieux dans le recrutement de nouveaux talents que, souvent, elles ne parviendraient pas à trouver de manière autonome ou au moyen d’un recrutement traditionnel. Par exemple, dans le secteur administratif au Québec, il n’est pas rare que des secrétaires de direction, des comptables, mais aussi des adjoints administratifs devenus difficiles à trouver soient chassés.

Leur mission est double. Elle consiste à trouver rapidement des candidats aux compétences recherchées et dont les qualités personnelles correspondront à celles des entreprises qui embauchent. Et parallèlement, un bon chasseur de têtes jouera un rôle de conseiller auprès des candidats, afin de répondre à leurs besoins et à leurs vœux.

Pour trouver les meilleurs profils pour le compte de leurs clients, les chasseurs de têtes emploient une approche directe. En s’appuyant sur un large réseau de contacts et sur des plateformes précises, ils contactent directement les talents intéressants et n’usent

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter